Activités

  • sylvain a publié une note il y a 4 mois et 1 semaine

    Bonjour à tous,

    Voici mon prono de ce Samedi 12 Janvier 2019:

    Vincennes ( R1 )-3ème course-Prix de Joinville

    Départ 15h15
    Mâles
    Attelé – Course D (trot) – 39 000€ – 2700m – 16 partants – Cendrée – corde : à gauche – Grande piste
    Pour chevaux entiers et hongres de 6 ans (D), n’ayant pas gagné 86.000.

    Ma base le 3

    Mon outsider préféré le 8

    Mon coup de poker 16

    Ma sélection:

    – 3-8-14-6-13-10-16-12

    Mon regret le 9

    Conseils de jeux:

    3 en SGP X – 8-14-6-13 pour des couplés, trios et 2/4 !!!!

    MA DM LE 14

    MA SURPRISE LE 12

    INTERDITS:

    7

    Mon Cheval du Jour:

    Le 2  » CLOUD EIGHT  » dans la 6ème à Chantilly en R3 ( 14h17 ) !!!!

    Bons jeux à tous !!!!

    Bonne journée et à demain pour de nouvelles aventures hippiques !!!!

    • Quelques statistiques
      Les drivers avec le plus de réussite dans les trois premiers cette année :
      8 – Eric Raffin : 32%

      Les associations drivers / entraineurs qui fonctionnent le mieux depuis le 1er janvier 2018 (dans les trois premiers) :
      13 – Jean-Michel Bazire / Grégoire Houel : 63% en 8 courses
      3 – Björn Goop / Björn Goop : 38% en 81 courses
      6 – David Thomain / Pierre-Emmanuel Mary : 29% en 7 courses
      12 – Gabriel Angel Pou Pou / Gabriel Angel Pou Pou : 24% en 147 courses
      15 – Florian Prioul / Marc Sassier : 23% en 79 courses

      Les associations drivers / cheval qui fonctionnent le mieux (dans les trois premiers) :
      13 – Jean-Michel Bazire / Duc De Christal : 71% (7 courses)
      3 – Björn Goop / Deepstack : 45% (11 courses)
      14 – Franck Ouvrie / Defi De La Basle : 43% (7 courses)
      7 – Eric-Gilles Blot / Divin D’axel : 33% (21 courses)
      12 – Gabriel Angel Pou Pou / Denver De Vandel : 30% (30 courses)

      • Direction Vincennes ce Samedi 12 Janvier 2019, voici ce que je vous propose:

        Le 14  » DEFI DE LA BASLE  » :
        En constants progrès, il vient de bien se comporter par deux fois à Vincennes, devançant plusieurs de ses rivaux du jour. Il est idéalement engagé, apprécie ce tracé, et s’entend bien avec Franck Ouvrie (4 sur 6). Bonne chance.

        Le 10  » DESTRIER JIEL  » :
        Un essai à Vincennes : dai. Sujet à des problèmes de santé récurrents, il ne court pas souvent et se trouve en retard de gains. Il vient d’effectuer une rentrée victorieuse. S’il est bien luné, il peut aller loin. Coup de poker.

        Le 12  » DENVER DE VANDEL  » :
        Il n’a pas trop de marge pour s’illustrer à Vincennes. Il vient quand même de s’y classer 4e, sans être ridicule. Il lui faut une course cachée pour qu’il puisse fournir sa pointe finale. Fera de son mieux. En fin de jeu.

        • Destrier Jiel, et de quatre !

          Ce sont des six ans qui vont en découdre dans cette épreuve et ce que nous pouvons constater d’entrée de jeu, c’est qu’ils sont encore très fantasques pour la plupart. Il suffit de regarder leur musique pour s’en convaincre. Nous avons cependant placé en tête de cette étude Destrier Jiel. Il vient de réaliser une course de rentrée tonitruante, se montrant le plus fort en province. Il effectue ici le déplacement avec de vives ambitions. Derrière lui, nous allons faire confiance à Deepstack qui vient de jouer de malchance en tout dernier lieu, perdant sur le tapis vert une très belle deuxième place acquise avec courage. Duc de Christal de son côté, ne cesse de faire parler de lui en bien depuis plusieurs semaines et n’a véritablement pas l’intention de s’arrêter en aussi bon chemin. Dollar Gédé qui a réalisé une saison exemplaire l’année dernière, découvre un très bel engagement qui doit lui permettre une nouvelle fois de briller. Désir du Bois qui cherche son jour avec une réelle application depuis plusieurs semaines, viendra ensuite en compagnie de Disco d’Occagnes capable en pareille société d’accrocher un strapontin. Danube Meslois pourtant véritablement pas de tous les jours, reste capable en étant sage de bien s’en sortir tout comme Défi de la Basle très entreprenant en ce moment.

          Notre sélection

          Destrier Jiel 10
          Deepstack 3
          Duc de Christal 13
          Dollar Gédé 15
          Désir du Bois 8
          Disco d’Occagnes 6
          Danube Meslois 9
          Défi de la Basle 14

          Dernière minute

          Duc de Christal 13
          Destrier Jiel 10
          Défi de la Basle 14
          Deepstack 3
          Désir du Bois 8
          Dollar Gédé 15
          Django des Iles 1
          Danube Meslois 9

          Gérard Gucci

          Désir du Bois 8
          Deepstack 3
          Destrier Jiel 10
          Duc de Christal 13
          Djohn 16
          Dollar Gédé 15
          Disco d’Occagnes 6
          Denver de Vandel 12

          • Pierre-Edouard Mary
            Django des Iles (1) avait très bien travaillé, mais je ne m’attendais pas à une si bonne performance de sa part dans le Prix de Compiègne. Il faut dire qu’il affectionne les 2.100 mètres de la grande piste. L’allongement de la distance ne va pas le déranger. Ce n’est pas un grand débouleur et il faut lui masquer l’effort car il n’est pas capable d’aller devant. Pieds nus, il peut viser une place.

            Fredrik Wallin
            Dan Josselyn (2) est un sujet ayant peu couru, mais on le verra beaucoup plus en piste cette année. Là, il s’agira d’un retour à la compétition après une absence de six mois. Le but est de le remettre dans le rythme tout en le protégeant durant le parcours. Sa chance est aussi secondaire.

            Björn Goop
            Deepstack (3) a fait une bonne course en décembre, alors qu’il était déferré des quatre pieds pour la première fois, mais ses allures n’étaient pas parfaites. Aussi, il ne le sera cette fois que des antérieurs. Je l’ai travaillé depuis à Vincennes, puis en fin de semaine passée à Mortrée. Je ne connais pas trop mes opposants mais il est dans sa catégorie et doit prendre une allocation.

            Charles Dreux
            Dream du Roussoir (4) a connu des problèmes d’allures en dernier lieu et a fini par se dérégler dans la ligne droite. Il n’a visiblement pas apprécié le déferrage des antérieurs à répétition. Auparavant, il avait bien couru même s’il avait été rétrogradé à la quatrième place. Samedi, il ne sera déferré que des postérieurs. Il évolue dans sa catégorie et peut accrocher une place à l’issue d’un bon parcours.

            Antoine Lhérété
            Dernièrement, j’avoue avoir fait le « fou ». Je voulais prendre la tête, mais contré par un rival, nous sommes allés beaucoup trop vite avant de logiquement coincer. Lors de sa précédente course, Drop de Sardane (5) avait gagné sûrement à Laval. Sa dernière tentative peut lui avoir fait du bien. Je vais cette fois me montrer plus patient. Bien engagé et déferré des quatre pieds, il a une belle carte à jouer.

            Pierre-Emmanuel Mary
            Disco d’Occagnes (6) avait été arrêté après son excellent meeting d’hiver dernier. Il a mis du temps à retrouver la bonne carburation. Il est sur la montante comme l’atteste sa dernière course dans un lot bien composé. Il a gagné en condition depuis. Il sera muni de plaques devant et n’aura aucune protection sur les membres. J’espère le voir terminer dans le tiercé.

            Eric Gilles Blot
            Divin d’Axel (7) a eu un break après sa bonne troisième place de Nantes. Sa dernière sortie, où il était ferré, lui a permis de se remettre dans le bain. Celle de Samedi lui sera également profitable pour la suite des événements. Il ne sera pas déferré et je vais le mener. Il mérite d’être revu. Sachez qu’il aura un engagement, début février, où il devrait être plus compétitif.

            Romuald Mourice
            Désir du Bois( 8 ) n’a pas trop de vitesse, mais il a de la rate. Il a connu un gros passage à vide, mais il a retrouvé un bon niveau. « D4 », il a aussi franchi un palier. Il ne reste que sur des très bonnes courses. Il vient d’être battu d’un nez à Cagnes. Il devrait bien s’adapter à la grande piste. Ce n’est pas un grand débouleur, mais il peut venir de loin car c’est un bon guerrier.

            Pierre Belloche
            Danube Meslois (9) a réalisé une bonne année 2018 et arrive dans ses gains. Le mois dernier, au Mans, il a fallu le déplacer un peu dans le tournant final et il s’est trompé. Il aurait été sur le podium. Il lui arrive d’avoir de petites douleurs, ce qui explique ses fautes mais il est plutôt brave. Je lui associe Franck Nivard, avec l’idée de le cacher et le munis d’un bonnet fermé. Il peut faire l’arrivée.

            Julien Foin
            Je ne pensais pas Destrier Jiel (10) trop prêt pour sa rentrée, mais Stéphanie Lepetit et Gaétan Marcque ont fait un excellent boulot après un break estival. J’ai continué sur la lancée au travail. Il possède beaucoup de fond et devrait se plaire sur la grande piste. Il manque un peu de maniabilité et il faudra partir au trot. Il est capable de réaliser un très bon tour de piste.

            Fabrice Lindrec
            Pour sa rentrée, Diavolo Criscani (11) avait besoin de courir. Comme il avait eu un petit souci à un boulet d’un antérieur, on en a profité pour l’arrêter. Même s’il a gagné en condition, il n’est pas encore suffisamment en souffle pour rivaliser avec de tels adversaires pour le moment. Il sera plus compétitif lors des semaines à venir.

            Gabriel Angel Pou Pou
            Denver de Vandel (12) reste sur une sortie encourageante, sur ce tracé. Le rythme était peu soutenu et l’épreuve s’est jouée sur un sprint. Il a bien récupéré. Auparavant, il n’avait pas toujours bénéficié de bons parcours et n’avait pas apprécié d’être déferré fin novembre. À l’issue d’un déroulement de course favorable, il peut accrocher une place.

            Grégoire Houel
            Duc de Christal (13) n’a débuté qu’en janvier dernier car il avait des problèmes de jambes. Clôturer l’année par une victoire dans un quinté, c’est tout simplement magnifique. Dans la foulée, il bénéficie d’un bel engagement, au plafond des gains, même s’il monte de catégorie. Il n’a pas de marge, mais il a l’avantage d’être drivé par JMB. Il a sa place dans le quinté.

            Dominique Blond
            Défi de la Basle (14) avait bien gagné sur la petite piste en novembre. Dernièrement, pour son retour sur la grande, il n’a pas eu le déroulement de course idéale, mais il court très proprement. Il ne démarre pas et a besoin d’une épreuve rythmée. Il doit se faire ramener. Physiquement, il est toujours aussi bien. Il est capable de disputer les premières places avec un déroulement limpide.

            Marc Sassier
            Bien que ferré, Dollar Gédé (15) a gagné facilement au Mans mais il s’agissait d’une course pour apprentis. Auparavant à Vincennes, il s’était bien défendu après avoir attaqué de trop loin. Il faut lui masquer l’effort le plus possible et ne pas le mettre dans le rouge au début. S’il peut progresser dans le bon wagon dans la montée et voir le jour au moment opportun pour finir, il a sa chance.

            Jérôme Huguet
            Djohn (16) s’est retrouvé dans les mauvais coups le 14 décembre et n’a pu s’exprimer dans la phase finale. Depuis, il a bien travaillé en vue de cet engagement idéal. Il faut le courir à l’économie. Le déroulement de l’épreuve a son importance. Il est aussi à l’aise sur la petite que sur la grande piste. Je compte le voir à l’arrivée avec une course limpide.